Explications et conseils  contre les rhumes en hiver

Hello les filles,

On se retrouve aujourd’hui avec un article santé écrit par notre ostéopathe Timothee Laborde. Il va ici vous donner des conseils pour éviter les rhumes à répétition l’hiver ! Je suis certaine que ça vous sera utile. Bonne lecture 😃

En Hiver, nous sommes nombreux à subir les fameux rhumes, souvent des rhinites aigues. Nous avons tous déjà entendu : « tu vas attraper froid ! ». Mais qu’en est-il vraiment du lien entre le froid et le fait de « tomber malade ». Voici quelques explications et conseils sur le sujet.

                  L’hiver, dans le froid, il n’est pas rare de voir les rhinites aigues, plus communément appelées  rhumes, proliférer. Il faut d’abord donc rappeler que la plupart de ces affections sont dues à des virus, souvent des rhinovirus.

  • Sans virus, pas de rhume qu’il fasse froid ou non.
  • Cependant, s’il fait froid votre organisme doit lutter contre celui-ci et pour cela mobiliser une grande partie de votre énergie. Cette mobilisation d’énergie sera donc moins portée sur les défenses immunitaires de l’organisme et votre organisme aura plus de mal à se défendre. Le froid, sec surtout, est également responsable de l’irritation des muqueuses. En temps normal ces muqueuses capables de limiter l’entrée des bactéries et virus dans notre organisme fonctionneront également moins bien. Ce qui signifie une moins bonne protection face à l’entrée et la prolifération des germes à l’intérieur du corps.
  • A l’inverse une idée reçue voudrait que le froid « tue les microbes » : c’est faux. Entre -18°C et 3°C, les virus entrent pour la plupart en hibernation. Ce qui signifie que leur prolifération est ralentie certes, mais pas stoppée.
  • Enfin, un environnement chaud et non aéré favorise la prolifération des germes. Il est donc fréquent en hiver que les lieux communs fréquentés par beaucoup de monde et à l’abri du froid soient un lieu idéal pour que les virus et bactéries  se transmettent. A l’inverse  à l’extérieur, l’air est brasse, vous oxygénez votre organisme. De plus la lumière du soleil se faisant rare en hiver il faut en profiter autant que l’on peut, pour refaire ses stocks de vitamine D et donc une meilleur vitalité.

En conclusion :

On « n’attrape pas froid » comme on l’entend souvent. Mais le froid ne favorisera pas vos défenses immunitaires ce qui vous rend plus vulnérables. Il faut donc veiller  bien se couvrir si vous sortez pour optimiser vos défenses immunitaires et ne pas « perdre votre énergie » à lutter contre le froid, surtout si vous êtes déjà enrhumés !

En revanche sortir, s’aérer à l’air pur, loin du confinement de vote maison ou des lieux publics fermés où les virus prolifèrent plus facilement  est essentiel. Veillez même en hiver à aérer votre maison. Faites le plein de vitamine D en sortant à la lumière du jour et oxygénez-vous un maximum.

Enfin l’essentiel est d’éviter les virus et germes qui eux sont responsable véritablement des fameux rhumes de l’hiver. Lavez-vous les mains, respectez les règles d’hygiènes communes.

Nb : rien ne remplace la consultation de votre médecin traitant pour votre prise en charge.

J’espère que cet article vous aura plus et surtout été utile les filles. On attend vos retours avec impatience. En attendant je vous laisse aller suivre Timothee sur les réseaux sociaux en cliquant ICI.

Belle journée à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *